CETTE nuit, au loin La terre a tremblé

Je n’ai rien senti, rien entendu
Cette nouvelle m’a bouleversée
La terre a vraiment tremblé
Hommes, femmes, enfants,
vieillards ont été secoués
Ils ont pleuré
Ils sont angoissés et blessés.
Des maisons sont tombées
Des routes sont brisées
Des arbres sont couchés
Les rêves se sont envolés.

Au matin, j’ai vu les débris à la télé
Quelques clichés m’ont pétrifiés
J’étais glacée et je me disai :
Quel malheur ! Quelle douleur !
Et pourquoi ?
Je n’ai aucune réponse,
Sauf celle-ci.
La terre est vivante.
Elle s’est fissurée.
L’homme ne peut pas la maîtriser.

Mon Dieu, aide-moi à la cultiver.
Et Toi,mon Dieu, peux-tu la réparer ?